No-Poo

En finir avec la période de transition

12 février 2016

Bienvenue à toi qui galère à redonner une forme potable à tes cheveux. Tu viens peut-être de passer au naturel : tu as viré tous les produits plein de cochonneries, tu es maintenant au no-poo ou shampoing clean, tu attends avec impatience ce moment où tes cheveux vont révéler leur plein potentiel beauté… mais manque de bol, tu ne ressembles à rien !

« On m’aurait donc menti ? »

Non, pas de panique ! Le naturel est vraiment une merveille pour les cheveux. Tu es simplement en pleine période de transition, peut-être même bloqué dans cette foutue période… comme un amoureux erre dans la friend-zone. 😢 Avant de courir de désespoir acheter du L’Orécrade, finis donc cet article… tu trouveras peut-être là le moyen d’enfin réaliser ton coming-out ! 🙂

« Faut vraiment qu’elle arrête avec ses anglicismes celle-là… »

 


Qu’est-ce que la période de transition ?


 

La période de transition se produit parfois – pas chez tout le monde – lorsque quelqu’un passe d’une routine industrielle conventionnelle (« chimique ») à une routine plus saine (« naturelle »).
Elle correspond à une période un peu nulle où les cheveux ne ressemblent plus à rien avant d’arriver finalement au résultat escompté. Pas mal de gens laissent alors tomber le naturel convaincus que ce n’est pas fait pour eux alors qu’ils n’ont simplement jamais réussi à passer cette étape.
Elle peut être carrément absente mais elle dure parfois plusieurs mois

 


Pourquoi cette période survient-elle ?


 

1/ Tes cheveux pigent que dalle :

Il faut comprendre que tes cheveux étaient entièrement entretenus avec des produits « chimiques » et qu’au bout de plusieurs années, ils se sont habitués à cette routine.

Par exemple, les sulfates qui décapaient ton crâne venaient à bout de la moindre parcelle de sébum, produite en grande quantité par ton cuir chevelu pour se protéger… alors que le naturel est moins agressif et lave « moins bien » : tes cheveux peuvent donc se retrouver poisseux, gras. Pour que tu aies la même sensation de propreté il faut que ton cuir chevelu s’habitue à être moins agressé, à produire moins de sébum… et ça prend du temps.

Autre exemple : les silicones qui formaient une barrière (certes de plastique – mais une barrière quand même) autour de tes cheveux ne sont plus là… fini le démêlage express’ dont tu avais l’habitude et la brillance plastique. Tes cheveux seront à nu, rêches car abîmés, emmêlés car tu n’auras plus l’habitude d’avoir des cheveux… normaux, en fait.

Ce ne sont que deux exemples, deux paramètres parmi tant d’autres intervenant mais on comprend déjà qu’on ne peut pas changer totalement sa routine et espérer avoir le même résultat ou un résultat meilleur dès le lendemain.
Ça dépend bien sûr des gens, pour reprendre ces exemples les personnes avec un cuir chevelu sec n’auront jamais ce problème de cheveux gras et les cheveux raides seront moins difficiles à maîtriser au démêlage que des cheveux frisés. C’est pourquoi chaque période de transition est unique et propre à chaque individu.

 

2/ Tu piges que dalle :

Oui, tu as bien lu. À mes yeux la période de transition dépend au moins autant de la capacité de ton corps à s’habituer à ta nouvelle routine que de ta capacité à accepter de nouveaux référentiels. Je m’explique :

Si tu juges ta routine naturelle en permanence en fonction du résultat que tu obtenais avec tes anciens shampoings cracra, tu ne seras peut-être jamais satisfaite… car soyons honnête : aucun produit naturel n’a le même pouvoir lavant que des sulfates, le même pouvoir gainant que des silicones et j’en passe.
C’est simplement différent et surtout pas comparable. On peut obtenir de très bons résultats avec du « chimique », c’est justement ce qui attire la plupart des gens : c’est très efficace. On ne peut juste pas décemment dire que les produits conventionnels soient respectueux ni de nos cheveux, ni de l’environnement.

Alors quoi, le naturel est forcément en dessous du chimique ?

Non, pas du tout. C’est juste pas comparable. Il existe de très bons produits lavant et gainant naturels, il faut simplement prendre le temps de les trouver et de les juger par rapport à leur absence, pas par rapport à un produit dont la composition n’a rien à voir… car au bout du compte même si tes cheveux rebiqueront un peu par temps de pluie, ils seront en pleine santé et ce n’est pas quelque chose que peut offrir une routine L’Orécrade.

En bref, il faut que tu apprennes à redécouvrir ce qu’est un cheveu naturel et comment en prendre soin. Tu ne peux pas être au naturel et en colère contre ton henné qui ne te donne pas des cheveux fuchsia. Il faut changer de paradigme et embrasser ce changement – sinon ce n’est pas la peine.

 

3/ Passer au naturel est un apprentissage

Il faut avoir la motivation pour tester et expérimenter ce qui pourrait te réussir. Les produits naturels sont un peu comme des vêtements, ça a beau être très joli tu ne seras réellement fixée qu’au moment de l’essayage (on applaudit cette superbe métaphore).

Entre le no-poo, les shampoings bio/naturels, les labels, les compositions, les poudres, le henné, les shampoings-solides, l’hydratation, la nutrition, le gainage, les shampoings-secs… pfiou ! Même après plusieurs années de naturel on peut toujours être en quête de la routine parfaite. Ça ne veut pas dire qu’en attendant nos cheveux sont moches, ça veut juste dire qu’il faut de la patience.

Ça ne fait « que » deux ans que je suis au naturel et je modifie encore ma routine très régulièrement ! Débarquer au milieu de tous ces produits, ça demande une bonne motivation et de la patience. Heureusement, la plupart du temps on est très vite récompensé. 😉

 


Okay, je suis prêt(e) à botter le cul
à ma période de transition !
Comment qu’on fait ?!


 

Si tu as compris tout ce que j’ai marqué plus haut, tu es déjà bien parti(e) pour t’épanouir dans le naturel… mais juste au cas où, je mets à ta disposition mes 10 conseils pour une transition en douceur ! 😉

1/ Utilise un shampoing naturel

Tu l’as compris : tu t’apprêtes à changer drastiquement ta routine capillaire… et je sais que tu veux faire les choses à fond, tu es prête, convaincue, méga motivée !… mais t’emballe pas trop. Vas-y en douceur.
Prends un shampoing labellisé fiable et contente-toi de ça pour l’instant. C’est déjà un pas immense… les poudres, argiles et autres popotes, tu verras ça plus tard – fais-moi confiance. Chaque chose en son temps. 🙂
Voici une liste de 120 marques naturelles fiables par Mini où tu pourras choisir une bonne marque pour ton futur shampoing naturel. 😉

 

2/ Utilise un après-shampoing naturel

Un après-shampoing naturel n’aura jamais la même efficacité qu’un après-shampoing conventionnel, le peigne qui glisse comme par magie en sortant de la douche ça n’existe pas sur des cheveux sans silicone !
Néanmoins il est pour moi indispensable pour faciliter une transition : déjà que ça peut être galère d’apprendre à démêler ses cheveux sans les abîmer, n’essaie pas de le faire sans après-shampoing. Tes cheveux sont forcément secs et abîmés (surtout si tu faisais des décolorations) en sortant d’une routine « chimique », rien ne sert de te mettre des battons dans les roues…

 

3/ Utilise un shampoing-sec

Si tes anciens shampoings contenaient des sulfates ce dont je ne doute pas un instant, il y a de très fortes chances pour que tes cheveux regraissent vite les premiers temps… et ça peut être pénible, surtout quand on a les cheveux longs et qu’on a décidé d’arrêter le sèche-cheveux. Espacer ses shampoings est non seulement bénéfique pour ta chevelure mais ça rend aussi les routines moins contraignantes. Pour ça, rien de tel qu’un bon shampoing-sec !
À toi de trouver le tien. 🙂 Dans le genre « se trouve partout », il y a la poudre de rose de Damas ! 😀 N’hésite pas à faire tes propres tests.

 

4/ Utilise du henné neutre

Ce conseil peut sembler étrange mais le henné neutre est un excellent soin gainant et c’est parfait quand tes cheveux ont du mal à pallier le manque de silicones. Pour rappel, le henné neutre ne colore pas – sauf pose très longue sur cheveux très clairs – et part en quelques semaines.
Un rythme idéal ? Une fois par mois. 🙂

 

5/ Hydratation ou nutrition ? Les deux !

Je ne vais pas essayer de te dire « Si tes cheveux sont comme ça, fais un masque hydratant, s’ils sont comme ci, fais un masque nourrissant, blahblahblah » …tout simplement parce que je trouve compliqué, surtout pour un débutant, de faire la différence entre des cheveux rêches ou des cheveux secs. – -‘
Pour moi c’est simple, soit tu fais un masque hydratant (yaourt) une semaine puis un masque nourrissant (bain d’huile) la semaine suivante et tu vois ce qui te réussis le mieux, soit tu fais simplement des masques qui sont à la fois hydratants et nourrissants (lait de coco, yaourt + huile, …). Comme ça tu es sûr(e) de taper juste et de faire réellement du bien à tes cheveux. 😉
Tu auras tout le loisir de préciser ton type de cheveux et ta routine quand tu seras satisfaite de ta chevelure…
Un rythme idéal ? Un soin par semaine. 🙂

 

6/ Accepte la nature de tes cheveux !

« L’herbe est toujours plus verte dans le champs d’à-côté… »

Voici l’un des conseils les plus importants à mes yeux : accepte la nature de tes cheveux !
Tu as remarqué comme les filles aux cheveux raides veulent des cheveux bouclés et les filles aux cheveux bouclés veulent des cheveux raides ? C’est stupide. On souhaite toujours avoir ce qu’on ne possède pas, et pour cause : la mode et les publicités veillent à ce que les femmes ne soient jamais satisfaites de leur corps afin qu’elles consomment encore et encore des produits destinés à altérer leur apparence, à les rendre conformes aux normes de beauté actuelles, irréalistes et déconnectées de la réalité.
Le problème, outre le fait qu’on crée des générations de femmes dépressives et complexées, c’est qu’on ne fait jamais mieux que la nature et que tous ces produits et appareils ne font que saccager tes cheveux.

Voici le scoop de l’année : de beaux cheveux ce sont des cheveux auxquels on fout la paix et qui ne sont pas abîmés par des tonnes de produits destinés à les travestir en ce qu’ils ne sont pas.
Tes cheveux sont ondulés/bouclés et tu rêves de cheveux lisses ? Il va falloir apprendre à faire avec, tout comme tu rêvais peut-être d’avoir les yeux bleus… on est souvent très beau juste la façon dont on est né. Ça ne marchera pas si tu n’es pas à fond dedans.
Pour de vrais résultats, on n’abîme pas ses cheveux à moitié : on arrête complètement les dégâts et on soigne, soigne, soigne… et on commence enfin à s’intéresser à ce qui marche pour SON type de cheveux, pas le type qu’on aimerait avoir !!!

…compris ? 🙂

J’en profite pour ajouter que des cheveux en bonne « santé » sont des cheveux souples qui prennent facilement les plis donc une fois que votre période de transition sera passée vous pourrez facilement les discipliner et les coiffer sans appareil ou produit industriel. Sur la photo en haut de l’article par exemple ce sont des boucles que j’ai obtenues en laissant une tresse africaine toute la nuit sur cheveux humides… mes cheveux sont légèrement ondulés de base. Alors pas de panique, tu pourras toujours jouer avec tes cheveux ! 😛

 

7/ Ne te disperse pas

Tu as découvert Aroma-Zone et ça y est, c’est le drame : dans ton panier il y a du ghassoul, du sidr, du shikakai, de l’huile végétale de chimpanzé exotique et des protéines de mammouth. Stop !
Rien ne sert de multiplier les huiles végétales et huiles essentielles, poudres, etc. Si tu veux vraiment en utiliser, renseigne-toi d’abord sur ce dont tu as besoin. Il en existe tellement que tu seras morte avant d’avoir tout essayer !
Tes cheveux graissent facilement ? Achète de l’huile de jojoba. Tu as des pellicules ? Alors essaie l’huile essentielle de Laurier Noble ou de Tea Tree. Ça ne sert à rien de faire collection, à part peut-être à engraisser les géants industriels surfant sur la vague des cosmétiques maison… tu finirais par te perdre au milieu de tes produits et ta routine n’en serait pas plus établie.

 

8/ Note tes impressions

« Était-ce le ghassoul ou le sidr qui me faisait de belles boucles ?… »

Si tu en es à tester plein de choses différentes sur tes cheveux, note tes impressions. Ça ne coûte rien de créer un petit fichier sur ton ordinateur avec écrit, pour chaque produit testé, ce qui t’a plu et déplu… mais ça peut te faire gagner beaucoup de temps.
De plus, en relisant tes notes, tu pourras peut-être remarquer deux poudres ou huiles dont les effets complémentaires seraient pas mal sur toi. Parfois la routine parfaite ne constitue pas en un produit mais en une association de plusieurs effets gagnants… 😉

 

9/ N’hésite pas à couper

Voici un conseil qui ne fait jamais plaisir… et pourtant c’est crucial. Si tu as décoloré tes cheveux en blond platine pendant des années, il va falloir te rendre à l’évidence que tu n’auras de beaux cheveux que lorsque ceux-ci auront complètement repoussés !
Un cheveu, c’est une matière morte : une fois abîmé rien ne pourra le « réparer ».
Alors bien sûr, il ne faut pas forcément aller jusqu’à se raser le crâne mais au moins garder à l’esprit que plusieurs bonnes coupes ne feront pas de mal. ^^

 

10/ Sois patient(e)

C’est fou le nombre de messages que j’ai vus sur les groupes Facebook du genre « Bouhouhou, ça fait 2 mois que je suis au no-poo, ça ne marche pas sur moi ! ». Je comprends que ça puisse être déprimant de voir de magnifiques chevelures, être convaincue, faire de son mieux pour finalement se prendre sa transition en pleine tronche… 😕 mais à l’échelle de votre corps, 2 mois c’est vraiment peu – et pour trouver ses produits, sa routine, son rythme etc., c’est définitivement ridicule !
Alors évidemment, peut-être que ta pote Jennifer aura de super résultats dès le premier mois. C’est ainsi. Pourquoi la transition, pourquoi les boutons, pourquoi la vie… *soupir*
Il te suffit d’un peu de persévérance et tu pourrais avoir le monde à tes pieds ! 😁 …ou en tout cas une partie des fou-furieux du bulbe capillaire. 😜

 

J’espère que ces 10 conseils t’aideront enfin
à surmonter cette période de transition
et à apprécier les joies du naturel ! 😀

Et toi ? Des conseils/questions à nous partager ? 🙂

14 Commentaires

  • Reply Edmaële 21 mai 2016 at 12 h 06 min

    Merci pour cet article, je le mets en favori, histoire de me recadrer lors d’une phase de découragement, ce qui ne manquera pas d’arriver, car je ne suis pas patiente de nature. Je commence tout juste le 100% naturel, et mes cheveux ont réchappé d’extrême justesse à un massacre chimique. Grâce à trois hennés depuis cette cata… et c’est encore pas ça! M’enfin!!! Merci pour ton article, ton blog dans son ensemble d’ailleurs. J’adore.

    • Reply Ginger-Power 21 mai 2016 at 12 h 28 min

      Merci beaucoup, ton commentaire est adorable !! 😀
      Bonne continuation alors, j’espère que tes cheveux poursuivront leur récupération. 😉
      Bises

  • Reply Lunaire 25 février 2016 at 14 h 12 min

    Merci pour cet article ! 🙂 Quand je suis passée au naturel j’ai pas spécialement remarqué cette période de transition (j’ai les cheveux raides+ très rapidement gras de base donc j’ai peut être pas vu la différence à cause de ça). J’ai directement eu des supers résultats. mais bizarrement c’est plus tard que mes cheveux ont commencé à partir en cacahuète, à devenir trop gras trop vite etc. Je crois que c’est aussi parce que j’ai voulu essayé mille trucs, toujours plus, que je voulais réussir à me laver les cheveux qu’une fois par semaine voir moins… Et puis en fait je crois que vu la nature de mes cheveux faut que j’accepte de me les laver 2 voir 3 fois/semaine pour qu’ils soient cool.
    Du coup je me permets de te poser une question : on est d’accord que se laver les cheveux certes un peu plus souvent (mais avec un shampoing à la composition parfaite et même qu’avec des poudres naturelles) reste beaucoup mieux que se les laver peu avec un shampoing chimique ? J’ai lu plusieurs avis contraire à ce sujet et le tien m’intéresserait 🙂 J’avais même lu qu’essayer de trop espacer ses shampoings quand le cuir chevelu ne suit pas (reste trop gras) n’est pas forcément conseillé parce que finalement ça l’empêche de « respirer » et cercle vicieux il regraisse plus vite, et qu’il faut donc pas hésiter à se laver les cheveux plus régulièrement. Je sais que ça va un peu à l’encontre de la cure de sébum mais ça m’avait paru assez juste – du moins ça expliquerait pourquoi j’arrive pas à me débarrasser des cheveux gras quoi que je fasse. Qu’est ce que tu en penses?
    Désolée pour la longueur du commentaire je m’emballe haha !

    • Reply Ginger-Power 25 février 2016 at 16 h 20 min

      Coucou 🙂
      1/ Ce n’est que mon opinion mais pour moi oui, la qualité du shampoing prime sur le nombre de shampoings. Je trouve plus sain que tu laves souvent tes cheveux qui graissent vite avec un shampoing clean plutôt que quelqu’un qui se lave 1 fois par semaine ses cheveux secs avec un shampoing bourré d’agents occlusifs et autres saletés.
      2/ Laisser ses cheveux macérer dans le sébum est très mauvais, ça peut causer des alopécies et c’est vraiment pas la peine. C’est pourquoi il faut y aller tout doucement et ne pas démarrer une cure de sébum du jour au lendemain quand on a les cheveux qui graissent très vite. Par contre je ne suis pas d’accord avec cette histoire de cercle vicieux, je ne pense pas que ne pas les laver les fasse graisser davantage mais c’est juste mauvais pour le cuir chevelu.

      Sinon pour tes cheveux qui graissent vite c’est peut-être tout simplement tes gènes, dans ta famille, tes parents, très frères/sœurs, ils ont le même problème ? Si tu as des problèmes d’acné aussi c’est probable que ça ne vienne pas de ce que tu mets sur tes cheveux mais tout simplement de leur nature. Il y a aussi l’alimentation qui joue pas mal, j’ai souvent lu qu’arrêter les produits laitiers était favorable. Enfin il peut y avoir des causes hormonales si vraiment ça t’ennuie tu pourrais en parler à ton médecin. Sans parler du stress, de la pollution, etc.

      En bref arrête de culpabiliser pour laver tes cheveux 3 fois par semaine avec un shampoing clean. Tes cheveux sont gras donc d’un autre côté ils sont davantage protégés, pas sûr qu’un shampoing doux les abîme tant que ça. 😉
      Bisous.

      • Reply Lunaire 25 février 2016 at 17 h 21 min

        Merci pour ta super réponse rapide 🙂
        Je comprend mieux maintenant pourquoi je pensais qu’il y avais mille avis : j’ai du confondre plusieurs trucs (cercle vicieux/pas bon pour le cuir chevelue) donc merci de m’avoir éclairé sur ça je vais juste pouvoir arrêter de culpabiliser de pas faire absolument comme les blogueuses que je suis haha je suis sûre que ça à un impact ça aussi 😉 . Bisous et encore merci pour le temps que tu prend à répondre et à faire des articles top 🙂

        • Reply Ginger-Power 26 février 2016 at 19 h 36 min

          Contente d’avoir pu aider !! 😀 Bonne continuation alors, bisous. 🙂

  • Reply La Licorne Poudrée 22 février 2016 at 11 h 10 min

    Si seulement j’avais pu tomber sur un article comme le tien lorsque je suis passée par cette foutue transition, ça m’aurait clairement sauvé la vie ^^ En tout cas c’est un article au top ! 😉

    • Reply Ginger-Power 25 février 2016 at 16 h 23 min

      Merci ça me fait très plaisir !!! 😀
      Bisous, bonne fin de semaine. ^^

  • Reply ECEC 12 février 2016 at 22 h 44 min

    Fan à 200% de cet article <3

    • Reply Ginger-Power 13 février 2016 at 10 h 51 min

      Fan à 200% de ton commentaire. :3
      Ahah merci beaucoup !! <3

  • Reply Bouclette 12 février 2016 at 21 h 45 min

    J’aime beaucoup ton article et il tombe pile au moment où je me suis dit que j’en écrirais bien un sur mes galères capillaires pour trouver enfin un équilibre… Je suis d’accord avec toi, il faut vraiment être patient et plutôt commencer par des shampoings bio.

    • Reply Ginger-Power 13 février 2016 at 10 h 51 min

      Coucou ! 🙂
      Merci c’est gentil ! ^^ Hé oui je pense qu’on passe toutes par là à un moment où un autre… c’est parfois dur d’y aller doucement et par étapes. J’espère que tu as trouvé ton équilibre alors ! 😀
      Bisous, passe un bon week-end.

  • Reply Manon 12 février 2016 at 18 h 38 min

    Je suis vraiment fan de la touche d’humour toujours présente dans tes articles ! Tu informes sans jamais être ennuyante 🙂
    Bon week-end !

    • Reply Ginger-Power 12 février 2016 at 21 h 14 min

      Merciiiii c’est trop adorable !! 😊
      Passe un agréable week-end. 💕

    Laisser un commentaire

    Close
    En me suivant sur Twitter ou Facebook vous soutenez mon petit blog et ça me fait chaud au coeur... :)